« Investissement immobilier – le jeu en vaut-il la chandelle ? »

« Investissement immobilier – le jeu en vaut-il la chandelle ? »

  • Partager

L’investissement dans la pierre se révèle difficile à appréhender. Deux facteurs de risques sont à mesurer : la robustesse du revenu locatif et la qualité physique du bien immobilier rappelle Olivier Mège, directeur général adjoint du cabinet IPD et membre du Cercle des analystes indépendants.

Pour la majorité des investisseurs particuliers affectionnant la pierre, les choix d’investissement sont relativement limités. Acheter un studio à Paris a l’avantage d’être tangible et rassurant, mais oblige à mettre tous (ou une grande partie de) ses œufs dans le même panier.

Les alternatives sont d’investir dans des fonds, c’est-à-dire dans des parts de SCPI (Société Civile de Placement Immobilier), d’OPCI grand public (Organismes de Placement Collectif en Immobilier non-professionnels) ou de foncières cotées, encore connue sous le nom de SIIC (Société d’Investissement Immobilier Cotées). 

Cliquez ici pour lire la suite de l’article

A propos de l’auteur

Pas de commentaire pour “« Investissement immobilier – le jeu en vaut-il la chandelle ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée
* champs obligatoires


*